Voilà le tueur vorag (sculpture de JAG) qui achève les brutes que je devais peindre. La suite sera moins musculeuse avec le chaman, Virago et la prêtresse. Je ne suis pas mécontent d’en avoir fini avec les gros mecs plein de testostérone, même si chacune des pièces a été un vrai plaisir à réaliser. Pour le tueur, je voulais faire un schéma un peu plus sombre (tirant moins sur le blanc que pour ses congénères), histoire que cette pièce qui tenait particulièrement à cœur à mon client ressorte un peu par rapport aux autres. Trêve de bavardage, photo gros plan:

Et les autres vues traditionnelles:

Et c’est parti pour le chaman!

Laisser un commentaire