Je me suis fait ce week end une table express aux dimensions du jeu Eden, c’est à dire de 60cm * 60cm. Vous n’apprendrez rien de sensationnel en termes de technique, mais peut être que ça pourra donner des idées à certains qui voudraient se faire une table faite rapidement, mais pas trop moche. Réalisation du plateau et peinture ont pris 4 heures en tout (hors temps de séchage), et le temps nécessaire a été rallongé car je voulais aménager une petite fonctionnalité au verso du plateau, qui m’a pris la majeure partie du temps, mais qui va être très pratique…

Comme je n’avais ni trop le temps, ni l’envie d’y passer des plombes, je n’ai pas fait dans le détail (et d’ailleurs je ne voulais aucun détail sur la table qui puisse gêner le placement des figurines…je suis certain que vous avez tous vécu la situation lors de vos parties de ne pas pouvoir positionner vos figurines comme vous le souhaitez à cause des décors, aussi beau soient-ils, intégrés à la table!):

(Cliquer pour agrandir toutes les photos)

- J’ai découpé dans une planche de polystyrène un carré de 60*60, dans lequel j’ai rapidement creusé des crevasses au cutter. J’ai également badigeonné (avec une truelle mais peu importe) certains endroits avec de l’enduit de rebouchage afin de créer une sorte de « relief plat ».

- Comme vous pouvez le voir, ma table à manger sur laquelle est posée le plateau de jeu est à peine plus grande que le plateau lui même. J’ai donc retourné le plateau et grossièrement creusé des encoches, ensuite aplanies avec de l’enduit de rebouchage (sur la photo la partie basse est sèche et a déjà subi un premier ponçage au papier de verre, la partie haute vient d’être grossièrement posée):

Vous verrez l’utilité de cette étape à la fin, mais je suis sûr que vous avez déjà compris ;-) .

- Retour à la face qui nous intéresse pour la suite et la fin d’ailleurs, car le but est de faire du très rapide. Après séchage de l’enduit, je l’ai légèrement poncé au papier de verre fin pour n’avoir vraiment aucun relief qui pourrait gêner le placement des figurines. Ce sera suffisant pour donner un peu de texture au socle, sans pour autant gêner les déplacements des figurines. Trouvant que ça manquait tout de même un peu de « vie », j’ai repris le cutter et donner des coups à certains endroits pour créer des fissures dans le sol (donc moins marquées que les précédentes crevasses).

Côté peinture, j’ai pris une bombe de noir GW, et une de Fur Brown (une marron un peu rouge sur les bords) et Skeletton Bone (un beige classique) de la marque Army Painter. J’ai tout soucouché en noir, puis vaporisé de manière plus ou moins intense avec les deux autres bombes. ensuite j’ai repris les crevasses avec un marron chocolat, ainsi qu’une série de fissures sur trois (j’aime bien aussi l’effet sans reprendre les creux en marron et puis c’est beaucoup plus rapide). J’ai ensuite vernis le tout à la bombe mat GW (bombe qui n’existe malheureusement plus dans le commerce).

Voilà une table style « terres déssechées post-apo » avec très peu de travail: 3 heures pour la réalisation, et environ 1h pour la peinture, vu que ce sont les bombes qui font tout le travail (hors temps de séchage bien sûr des peintures et enduits, elle a été fait sur deux jours). On pourrait bien sûr imaginer plein de choses pour la peaufiner, notamment de surligner les arêtes des crevasses, ou s’amuser davantage sur les textures, mais en elle me plaît au vu du temps passé dessus! Bon les nuances de couleurs sont vraiment difficile à rendre avec des photos de loin et avec la lumière du jour, mais le principe est là.

Et voici, l’utilité des encoches au verso: pouvoir glisser les cartes dessous sans en avoir partout sur la table:

Voilà, rien de révolutionnaire mais ça peut toujours servir de voir ce qu’on peut faire rapidement!

;-) +

2 réponses à to “Table de jeu pour les nuls :-)”

  • rico:

    Petite question, avant de passer un coup de bombe tu ne textures pas l’ensemble du polystyrene, vu qu’avec la bombe ça attaque et ça fait fondre le polystyrene ??? je pensais qu’en utilisant les bombes ca attaquait le support.

    Sinon c’est nickel.

  • Jinn:

    Non je n’ai pas texturé l’ensemble; J’ai juste fait les crevasses et passé de l’enduit par endroits.
    En fait,il est vrai que ma sous couche de noir a attaqué le polystyrène (je n’y avais pas réfléchi en bon débutant en la matière). Mais si on n’abuse pas de la vaporisation, ça n’attaque « pas trop ».
    Finalement je me suis servi du phénomène, et disons que ça m’a texturé automatiquement tout le plateau :-) : c’est ce qui a donné les « mini vaguelettes » qui donnent un peu cet effet « désert » qu’on voit bien sur les photos prises de haut. Après, c’était peut être un coup de bol !
    PS: par contre j’ai voulu y aller plus copieusement à la bombe pour bien noircir une tranche du plateau, et là il y a vraiment eu fonte du polystyrène. J’imagine que tout est question de proportion.

Laisser un commentaire