Je continue avec une petite peindouille perso sur mon armée de Trollblood qui culimine maintenant à…deux figurines peintes! Youhou! Et oui c’est ça de ne peindre pour soi qu’entre les commandes.

J’ai encore pris plus de raccourcis que pour l’ « axer troll » peint précédemment, tout en essayant de conserver un niveau satisfant. J’ai donc utilisé beaucoup d’encre GW qui sont d’une simplicité d’utilisation désarmante par rapport à l’effet obtenu: une couche de base, quelques lavis d’encres et un unique éclaircissement plus tard, et voilou.

Mais je pense que je ne réussirais pas sur ces warbeasts à faire beaucoup moins de 6-7 heures de boulot. Ils sont tout de même énormes avec pas mal de détails. Le temps que j’ai gagné en utilisant des techniques plus rapides sur l’impaler, je l’ai perdu en variant de couleurs pour les différents détails. C’était tentant mais ça aurait été dommage de n’utiliser qu’une sorte ou deux de marrons pour tout ce qui est cuirs, bois, tissus, corde, tonneau etc… En tout cas cette pièce m’a offert l’opportunité de peindre pour la première fois …des poulets grillés! :-D

Bref, voilà la bête:

La galerie avec toutes les vues:

Et pour finir une petite photo avec son copain le Axer (faut cliquer pour agrandir):

;-) +

6 réponses à to “Impaler, Trollblood (Hordes)”

  • touf:

    splendide, tout simplement

  • Je suis admiratif, c’est tout simplement superbe

  • Jeremy:

    Bonjour cher Jinn,

    Tout d’abord merci pour ce superbe site ou chaque fig est un régal pour les yeux. A mon humble avis tu cumules une superbe maîtrise technique avec un goût très sûr !!!! Mais trêve de cirage (que tu mérites tout de même amplement), j’aurais voulu savoir si il existait quelquepart un tuto ou pas à pas pour ta peinture de trollblood car je suis amoureux de ce que tu as fait. J’ai acheté mes trolls et après j’ai cherché de l’inspiration sur le net n’étant qu’un piètre peintre et je suis tombé sur ton site…. malheur à moi car devant ce que tu as fait sur tes trolls je n’ose même pas toucher aux miens depuis plus d’un an tellement j’aime ce que tu as fait.

    Merci par avance et joyeuses fêtes à toi.

    Jérémy

  • Jinn:

    Merci Jeremy pour tes compliments (et bonnes fêtes à toi aussi!).
    Je t’avoue n’avoir jamais recherché de tuto spécifique pour les trolls. J’aime bien partir d’une page blanche en général.
    Concernant mes petits hommes bleus, je n’ai pas non plus fait de tuto. Et en plus je change de couleurs à chaque fois pour tester différentes choses.
    Si tu veux un rendu assez flashy comme sur les dernières. J’étais parti sur un base d’Ice blue gw mélangé à de l’arcane blue P3, assombri au Fenris grey et à la Trollblood base, et monté au blanc pour les éclaircis. J’aime bien mettre un peu de violet dans les ombres pour donner un peu de nuances faciles, genre de l’hormagaunt purple + lich purple gw. Pour les ombres il et aussi très facile de mélanger de l’encre bleu (asurmen blue) ou violette (leviathan purple) à tes peintures pour que les ombres se fassent plus facilement grâce à la visquosité des encres.
    Ce ne sont là que quelques pistes de couleurs désolé, peut être ferais-je un tuto un jour sur un troll…Mais je préfère pas trop m’avancer pour le moment ;-)
    En attendant, n’hésites pas si tu as des questions.
    ;-) +

  • Jeremy:

    Merci beaucoup de ta réponse.

    En te lisant j’avais pensé que ton travail était quasi exclusif avec des encres et j’ai donc fait un petit essai avec une base Space Wolves Grey assombri à l’encre bleu puis violette (léger éclaircissement base+blanc) et bien que le rendu soit passable de loin de près l’effet était plutôt « sale ».

    Je vais donc retravailler ma copie à partir de tes aimables informations !!

    Je rajoute tout de même que la peau du Fennblade est une véritable tuerie ^^

  • Jinn:

    @ Jeremy: Je n’applique quasiment jamais les encres pures sur les figurines. Les seules que j’utilise directement et régulièrement sont le Nuln Oil (nouveau Badab black) et l’Agrax Earthshade (nouveau Devlan Mud). Celles ci sont très visqueuses et coulent très bien dans les creux. Les encres bleues ou violettes sont en général très « colorantes » (je n’utilise pas le terme de « couvrantes » exprès car ce n’est pas le cas). Soit je les dilue à l’eau pour les appliquer, soit je les rajoute à des acryliques. De plus, je les trouve souvent moins visqueuses et donc plus difficiles à « diriger » que les encres citées plus haut.
    Je te précise également que je n’applique pas les encres sur toutes la pièces mais juste sur les parties que je souhaite ombrer. Quitte à repasser un glacis après sur l’ensemble pour uniformiser ( tu peux aller voir mon pas à pas sur la peau noire d’un bamaka d’Eden pour voir la logique de pose des encres sur le peau).
    ;-) +

Laisser un commentaire