Voici le début d’une nouvelle commande pour Hell Dorado, il s’agira d’un petit groupe pour la faction Démons. J’ai essayé de freiner mes utilisations de couleurs flashy pour un schéma plus froid, plus démoniaque, et jouant sur l’opposition entre la peau blanchâtre et les zones ensanglantées.  J’ai donc pris la température sur un damné de la colère avant d’entamer ses grands frères ;-) .

Je devais rester assez proche du schéma officiel, mais je m’en suis tout de même détourné concernant ce qui devait être le pantalon. Je trouvais qu’il y avait de la place à un peu d’interprétation, en le colorisant dan sune version chair à vif…Je trouve en plus que l’équlibre de couleurs entre les différentes zones est mieux rendu:

La traditionnelle galerie avec toutes les vues:

De l’Anima tactics à suivre avant les prochains démons.

;-) +

5 réponses à to “Damné de la colère, Démons (Hell Dorado)”

  • J’aime beaucoup les couleurs et encore une fois, une figurine magnifiquement peinte, avec un socle tip top. J’aime beaucoup . Bon après, j’aime la fig mais cela n’enleve rien au fait que j’aime ta peinture.

  • Vraiment très joli, et le bleu est vraiment excellent .

    Le sang, pour ma part, serait parfait s’il sortait d’un corps en contrebas ( je sais pas si c’est hyper compréhensible : en gros ça fait plus un mouvement ascendant que du sang qui coule ).

    En tout cas encore du grand art

  • Jinn:

    Merci pour vos comms.
    Je comprends bien ce que tu veux dire pour le filet de sang Feydakhin. Et justement je ne cherchais pas à faire un effet de coulure, mais bien de filet qui part de la marre de sang (pas la place pour un cadavre en entier alors on est dans la suggestion) et qui suit le mouvement de l’arme alors que le damné repart à l’assaut (ce que tu appelles « mouvement ascendant » est en fait parfaitement çà ;-) )

  • Feydakhin:

    Bon si je me suis fait comprendre alors c’est l’essentiel ( vu qu’en plus l’effet est celui recherché tout est nickel !!! )
    Je t’ai envoyé un petit mail ;)

  • Alex:

    Excellent rendu, parfaite interpretation d’un damne de la colere!

Laisser un commentaire